Atouts nutritionnels


Bien connus des consommateurs, les bienfaits nutritionnels du poulet sont aussi plébiscités par le corps médical. Aujourd’hui plus encore, où l’alimentation est devenue un enjeu majeur de santé publique en France.

Viande favorite des enfants, le poulet aide les mamans à leur offrir une alimentation saine. Pas d’arrête ni d’os, une chair tendre, un goût doux, une couleur rassurante, des accompagnements ludiques. Miracle ! C’est avec plaisir et appétit que les enfants dégustent un déjeuner équilibré.

Et pour les adultes, avec près de 50 produits différents (découpes, pièces entières, plats élaborés, charcuterie de poulet), le poulet peut s’inscrire dans le quotidien en multipliant les saveurs et les préparations : plaisir et santé, sans monotonie !

 

Bon à savoir : un effet rassasiant élevé

Parce qu’il est riche en protéines, le poulet procure un effet rassasiant élevé, ce qui permet de réduire la ration énergétique de chaque repas et de limiter les envies de snacking, ennemi d’une alimentation équilibrée.

 

Un risque allergène faible

Le poulet bénéficie d’un caractère très peu allergisant. Ceci le rend très adapté aux enfants, particulièrement sujets aux allergies alimentaires.

 

Peu de graisses

La chair de poulet est naturellement maigre. Elle est même moins calorique que bon nombre de poissons. Facile à dissocier du « gras » qui est le plus souvent localisé dans la peau, la chair de poulet se distingue des viandes rouges dont le gras est généralement disséminé dans l’ensemble des tissus.

 

Ce qu’il faut de protéines

La viande de poulet est par ailleurs riche en protéines. Ces protéines qui permettent de lutter contre les infections par la formation d’anticorps ont également une teneur élevée en acides aminés, lesquels sont indispensables à la croissance, au maintien et à la réparation des tissus, des muscles et des cellules.

 

Des vitamines et des minéraux, pour rester en pleine forme

Naturellement riche en vitamines, particulièrement celles du groupe B qui interviennent dans le métabolisme des lipides, glucides et protéines, le poulet participe au bon fonctionnement de l’organisme, en particulier des systèmes nerveux, musculaires et cellulaires.
Il apporte magnésium et calcium et contient trois fois plus de fer que le poisson !