Maillage vétérinaire


Les réglementations européennes et françaises en matière d’élevage de poulets sont les plus avancées et les plus exigeantes.

Elles offrent ainsi au consommateur français une assurance qualité, sanitaire et gustative, optimum.

Elles sont misent en œuvre et contrôlées par les vétérinaires.

 
Les contrôles des services vétérinaires
Les services vétérinaires français ont 4 missions :

  • Santé publique : zoonoses, hygiène alimentaire
  • Santé animale
  • Protection animale
  • Environnement : pollution élevage et industries agroalimentaires, protection des espèces menacées.

Pour assurer la santé publique vétérinaire la France dispose d’un ensemble de services extrêmement performants :

  • Service de santé et de protection animales
  • Service d’hygiène alimentair
  • Service chargé de l’environnement…

De plus, les inspecteurs vétérinaires sont présents tout au long de la filière pour accompagner les professionnels dans leur engagement de la maîtrise de la qualité des produits.

Preuve évidente de cet engagement, on estime qu’en Europe, le prix d’un kilo de découpe de volaille classique est renchéri de 0,14 € du fait des contrôles et exigences en application :

  • Contrôle des matières premières des aliments.
  • Contrôle de la composition de l’alimentation (notamment sans farines animales).
  • Contrôle des antibiotiques prescrits (notamment pas de traitement préventif).
  • Bien-être des animaux : aération des bâtiments, sols recouverts de litières de copeaux ou de paille.
  • Environnement : contrôle de l’épandage des litières, traitement des rejets des abattoirs.
  • Transport des animaux : distances limitées, conditions de transport contrôlés.
  • Exigences de traçabilité et d’enregistrement, suivis par la DGCCRF et par les Directions des Services Vétérinaires (DSV).